Confessions of a new mum

Confessions of a new mum

Cliquez ici pour lire en Français

I was told my life would be over once I had babies they were right it most definitely is over, it’s over being all about me.  lunches, dinners, dates any outing can still happen it’s just finding the energy to do it.

The best affirmation I tell myself is “you’ll be fine, you don’t have a choice” in most circumstances its a mind over matter situation, mums are much more resilient than we give ourselves credit for.

I was anxious about going out on my own with baby, I was worried about the crying, the screaming, the pooping the ‘poor you’ stares, the ‘what’s going on’ stares not to mention getting flustered, it all happens… and we continue to survive.

I’ve attempted to go shopping walked in and had to walk straight back out to the car to feed, change a diaper and change his clothes.  I’ve then realised its been an hour and thought “this is too hard” followed by ‘how did my mum do this’ got back in the drivers seat driven home and actually felt ok.  At the very least we got out of the house, even if it was just a drive to the shops car park!

I’ve driven a tired not ready to sleep baby around in the car making up songs that make no sense and it’s worked!  I always wonder if people can see through my tinted windows.  I’ve also been known to forget what I went out for so just gone home after a few quiet laps around the block for the sleeping baby.

I loved breastfeeding the bond is special, it’s not so special in the middle of summer the heat was unbearable.

Under eye concealer is my tired eye savior banish dark circles and look well rested in minutes! My favourite Clarins Instant Concealer

I said I would never use a pacifier/dummy, when I realised Ryder wasn’t waking to feed but to soothe I gave in and used one, I kid you not it was the best night sleep I had in months!

We took Ryder to view the last supper painting by Leonardo Da Vinci in Milan.  Some people were excited that such a young baby would see this painting, others looked as if they hoped our baby wouldn’t ruin their experience, he liked that his voice echoed so out came the dummy!

I said I’d raise Ryder like me, not a lot of technology not much TV, who am I kidding we are in the 21st century I was reminded of this when a friends daughter thought she could swipe right or double tap on the TV to change the channel.  Portable screens have their strategic benefits for the mum at an outing, it saved me in the museum, I still got to view what I wanted!

I always said I would make his dinners, we went on holiday our room had no kitchen so I used store brought food.  I chose organic food, packaged in glass (which made me feel like I was making a better choice), when I realised my 20 minute home made food prep and cooking could be cut down to 20 seconds, game changer!

It’s not easy raising children away from family, but It’s much easier to set in stone exactly what works for you and your little family, until you return home or they visit, don’t panic it all goes back to normal!

Skype makes me feel like everyone is much closer when living abroad problem is nothing else gets done that morning.

Sometimes getting a shower in before lunch time has required taking a crying baby and the high chair into the bathroom.

At the end of the day don’t forget it’s tough for a dad too.

 

We are living, learning and evolving

…xo K.

Related: 4 Life lessons I learnt through fertility

Related: Dealing with Infertility

Related: My road to pregnancy

Read next: How to take great family photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Confessions d’une jeune mère

On m’a dit que ma vie serait terminée une fois que j’aurais des bébés. Ils avaient raison: c’en est définitivement terminé de me préoccuper uniquement de moi. Néanmoins, les déjeuners, les dîners, les sorties en amoureux, tout peut encore se produire, il suffit de trouver l’énergie pour le faire.

 

La meilleure affirmation que je me fais est « tu seras bien, tu n’as pas le choix ». Dans la plupart des circonstances, c’est juste une question d’état d’esprit. Les mamans sont beaucoup plus résistantes que nous ne le croyons nous-mêmes.

J’étais impatiente de sortir seule avec Ryder, j’étais inquiète au sujet des pleurs, des cris, des regards des autres me disant «pauvre de vous» ou «qu’est-ce qui se passe?», sans mentionner l’éventuelle agitation du bébé. Tout cela s’est produit … et nous y avons survécu!

J’ai essayé d’aller faire les courses. Il m’est arrivé de rentrer dans le magasin et de revenir directement à la voiture pour nourrir Ryder, lui changer une couche ou changer ses vêtements. Je me suis alors rendue compte qu’une heure s’était écoulée et j’ai pensé «c’est trop dur» puis «comment ma mère a fait ?». Je me suis alors remise au volant, j’ai conduit jusqu’à la maison et je me suis sentie réellement bien. Au moins, nous étions sortis de la maison, même si nous n’étions allés qu’au parking du supermarché!

Il m’est arrivé de rouler en voiture sans but avec à bord un Ryder passablement fatigué, pas du tout prêt à dormir, et composer des chansons n’ayant aucun sens pour l’endormir et ça a marché! Je me demande toujours si les gens peuvent me voir à travers les fenêtres teintées… Il m’est aussi arrivé d’oublier pourquoi au juste j’étais sortie et de rentrer à la maison après avoir tourné en rond dans le quartier.

J’ai aimé l’allaitement : le lien est spécial, mais il n’est pas si spécial au milieu de l’été, lorsque la chaleur est insupportable…

 

Mon maquillage est parfois mon sauveur pour bannir les cernes et paraître bien reposée en quelques minutes! Mon correcteur préféré est Clarins Instant Concealer

J’ai toujours pensé que je n’utiliserais jamais une tétine, mais quand j’ai réalisé que Ryder ne se réveillait pas pour manger mais pour téter, j’ai renoncé et j’en ai utilisé une. Je vous assure que j’ai eu ma meilleure nuit de sommeil depuis un mois!

Nous avons amené Ryder voir « la Cène » de Léonard de Vinci à Milan. Quelques personnes étaient excitées qu’un si jeune bébé voie cette peinture, d’autres nous regardaient comme s’ils redoutaient que notre bébé ruine leur expérience. Il a aimé que sa voix résonne dans la salle si bien que nous avons dû sortir la tétine !

 

Je m’étais dit que j’élèverais Ryder comme moi : pas beaucoup de technologie, pas beaucoup de télévision. Mais je rêvais : nous sommes au 21e siècle ! Je m’en suis rendue compte en voyant une fille d’amis qui pensait qu’elle pouvait changer de chaîne en glissant son doigt ou en tapotant deux fois sur l’écran de télévision ! Les écrans portables ont leurs avantages stratégiques pour la maman. Par exemple, lors d’une sortie dans un musée, ça m’a sauvée : j’ai réussi à voir ce que je voulais!

 

J’ai toujours dit que je cuisinerais les dîners de Ryder. Nous sommes allés en vacances et notre chambre n’avait pas de cuisine donc j’ai du aller au magasin acheter de la nourriture à emporter. J’ai choisi les aliments biologiques, emballés dans du verre (ce qui me semblait le meilleur choix). J’ai alors réalisé que mon plat préparé à la maison en 20 minutes pouvait être fait en 20 secondes. Sacré changement !

Il n’est pas facile d’élever ses enfants loin de la famille, mais il est beaucoup plus facile de trouver exactement ce qui marche pour vous et votre petite famille. Quand vous rentrez au pays pour les vacances ou que votre famille vous rend visite, ça perturbe votre fonctionnement, mais ne paniquez pas : tout reviendra à la normale !

Avec Skype j’ai l’impression de ne pas vivre à l’étranger, tout le monde semblant si proche ! Le problème est que rien d’autre ne se fait pendant ce temps là…

Parfois prendre une douche avant l’heure du déjeuner a exigé de prendre un bébé en pleurs et la chaise haute dans la salle de bains.

À la fin de la journée n’oubliez pas que c’est aussi difficile pour le papa.

 …xo K.

Lire: FAIRE FACE À L’INFERTILITÉ par ALEX TULOU

Lire: Le Jour où notre vie a été chamboulée

Follow:
Share:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *